1

A propos du chapitre 11

Là c’était un des chapitres les plus difficiles à écrire avec celui sur Proxyterra. Comment dévoiler les choses le plus tard possible ? Je ne sais pas si c’est réussi.

Le challenge était de se mettre à la place de quelqu’un qui ne connait pas grand chose de la Terre et qui dispose de souvenirs fragmentaires de la personne qu’il habite… et de mettre les deux Martin au milieu de tout ça.
Au début, le personnage était censé rencontrer le petit ami. Celui-ci l’attendait dans le hall du batiment de la loterie, pour recoller les morceaux. L’amnésie aurait aidé notre volontaire à se sortir d’affaire. Mais le petit ami encore plus inquiet aurait pu se montrer collant. Finalement, j’ai trouvé ça un peu compliqué à gérer.
La conversation téléphonique avec la mère aurait aussi du être plus longue. Mais qu’aurait-il pu dire avec ses souvenirs fragmentaires ? Ce fut donc le chapitre de l’évitement. A part la monumentale cuite, et ses démêlées avec les Martin, notre visiteur ne sera pas confronté aux ennuis qu’auraient pu lui amener son interaction avec l’entourage d’Élisa,. Vous ne saurez que bien plus tard ce qu’on trouvé les Martin pour lui faire passer un séjour… sans accroc (chapitre 15, le dernier, donc c’est pas pour demain).
La semaine prochaine nous retrouvons Élisa sur Dalygaran. Comment se passe son séjour forcé ? Saura-t-elle qu’elle a été “remplacée” ? Il n’est pas certain que toutes les réponses soient dans le prochain chapitre, qui d’ailleurs sera coupé en deux parties, pour cause de longueur et donc de temps de traduction. A très bientôt.

Annie

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.