2

Dès la semaine prochaine : la quatrième partie !

Voilà c’est décidé, la quatrième partie n’est pas encore terminée sur le plan de l’écriture, mais au moins la première moitié peut déjà être publiée. Je suis bien avancée au niveau de la traduction, et le mercredi 3 juin sera publié le premier chapitre de cet avant-dernier volet du cycle d’Élisa : « A propos d’humanité« .Je n’ai écrit aucune actualité, ni de coulisse pour les volets deux et trois. Ma décision du tout bilingue me bloquait. Donc les coulisses, désormais, il pourra y en avoir, et ce ne sera qu’en Français. Sauf s’il y a une grosse protestation du lectorat anglophone – hypothèse pour le moment fort peu probable 🙂

Nous avons donc laissé notre couple Terro-Dalygarien regagner leur corps humain pour partir avec les deux Martins sur Frigellya. Que leur réserve ce premier chapitre ? Que va-t-on apprendre sur les deux Martins ? C’est ce que vont traiter les six premiers chapitres de ce quatrième volet. Pour l’occasion, l’écriture va changer un peu de rythme et se recentrer autour des personnages et de leur histoire.

J’ai pris un plaisir énorme à inventer l’histoire des deux Martins. Qui ils sont vraiment, comment ils se sont rencontrés, ce qu’ils ont vécu et ce qu’ils vont ne pas tarder à vivre… Leur histoire sera déroulée sur deux chapitres et celle des leurs sur le chapitre suivant. Il y aura encore quelques petits méli-mélo spatio-temporels, et forcément quelques surprises au détour des chemins – enfin j’espère 🙂

Je vous donne donc rendez-vous le mercredi 3 juin 2015 dans la matinée pour « Au bout du temps« , intitulé du premier chapitre de ce quatrième volet.

Annie

2 commentaires

  1. Bonjour Annie.
    Je profite de ce petit intermède pour te poser une question qui me turlupine depuis quelques temps. Dans sa vie « Terrienne » qu’elle métier fait Elisa ? Apparemment, elle n’est pas riche, mais elle gagne quand même suffisamment sa vie pour louer un appartement (et acheter du champagne si je me souviens bien). Son « enlèvement » risque de poser un sérieux problème au niveau professionnel (sans compter papa et maman qui vont s’inquiéter mais je sais que ça c’est spaleur).
    Sinon, j’attends impatiemment la suite pour voir qui sont réellement les Martins.

    • Bonsoir Cyrille!
      Je suis contente que ça te turlupine. Les conditions de vie du 25 ème siècle seront évoquées à travers l’installation « professionnelle » du Commandant sur Terre. Il a fallu que ça mûrisse dans ma petite tête avant que je puisse en parler. Maintenant que c’est plus clair ça va pouvoir apparaître ici où là. Peut-être de manière plus présente dans la cinquième et dernière partie. Le fonctionnement social d’un monde du futur s’invente plus difficilement que les tribulations de voyageurs du temps 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.