0

A propos du chapitre 13

Au début de ce blog, j’avais décidé que je commencerais par écrire la version Anglaise de l’histoire et ensuite que j’en ferais une traduction en Français. J’ai tenu cinq chapitres avant d’abandonner, et de faire l’inverse, écrire d’abord en Français puis traduire en Anglais. C’est ce qui m’avait semblé le plus facile à l’époque pour continuer cette histoire.

Puis j’ai pris des leçons – d’Anglais, et tout particulièrement, je me suis inscrite à un Mooc « Crafting an Effective Writer ». Je pense que c’était la première fois que j’apprenais vraiment comment on écrivait l’Anglais. Et je ne parle pas juste d’orthographe, mais de méthode. J’ai vraiment adoré ce cours, et dès que je l’ai eu terminé, j’ai décidé que désormais, j’écrirais à nouveau la version Anglaise en premier.
Le chapitre 13 est le premier de la série. Je me suis vraiment amusée avec ce chapitre. Le plus dur a été en fait les deux premières phrases. J’ai bien buté dessus, à tel point que j’avais commencé à douter d’aller jusqu’au bout. Et puis à un moment, ça s’est débloqué et le reste est venu facilement.
Depuis le début, mes textes en Anglais sont corrigés par un Canadien qui est aussi un écrivain. Du coup, il arrive à mes chapitres d’évoluer ici ou là, et reporter ces modifications sur la version Française originale était l’étape la plus ennuyeuse de tout le processus précédent. Cette étape là n’existe plus maintenant, puisque c’est le texte Anglais remanié qui est directement traduit, ou plutôt adapté en Français.

Traduire du Français à l’Anglais, c’était long et difficile. Faire le contraire, c’est pour moi beaucoup plus rapide, et un peu une balade de santé, donc forcément, un plus grand plaisir !

Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.