0

L’aventure Ondes de choc et 8000 mondes

C’est en soutenant Orsan que j’ai mis les pieds dans 8000 mondes.

En fait de pied c’étaient des doigts, un stylo, du papier, un atelier.
Nicolas(*) à la barre et nous à l’écoute. Sylvie(**) était là. Gwen(***) était là.
J’ai connu les autres(****) plus tard.
J’ai découvert Truby, les clés, les alliés, les antagonistes. Tout un univers qui m’était étranger, mais qui donnait un fil à suivre, un voie à emprunter, un chemin pour ne pas se perdre dans les pièges de la narration.

Puis est arrivée la bataille des séries.

Information sur les batailles des intros et des pilotes à retrouver sur le site de 8000 mondes

Ondes de choc a passé la bataille des intros et a gagné la bataille des pilotes.
Il ne restait plus à la gagnante, qu’à constituer son équipe… de choc. En plus de Sylvie, cinq auteurs se sont portés volontaires. Je me suis engagée à hauteur d’un épisode sur les douze. Et voilà comment tout a commencé.

Sylvie a travaillé à une bible, le document où tous les auteurs vont s’abreuver : le caractère des personnages, leurs relations les uns avec les autres, les lignes narratives y sont décrits avec détail. Car le challenge d’une écriture à 6 claviers, c’est de réussir à n’avoir qu’une seule voix au travers des épisodes : mêmes personnages, mêmes comportements,  et une intrigue qui évolue dans la direction souhaitée.
Tous les auteurs se sont réunis pour arrêter la structure de chaque épisode et valider la cohérence générale de l’intrigue. Puis chacun est reparti chez soi, avec son ou ses épisodes à écrire, avec à l’esprit qu’on créait une série audio.

Que dire du premier jet ? C’est un peu comme la structure en ferraille du béton armé : on ne peut pas faire sans, mais à la fin, ce n’est pas ce qu’on voit. Cependant la comparaison s’arrête là.

Car en fait le processus d’écriture, ça ressemble plus à de la sculpture. On part d’un matériel brut. On enlève de gros morceaux pour avoir une forme acceptable. On l’affine peu à peu, et en phase finale on cisèle les détails.

Tout au long du processus d ‘écriture, l’objectif a été de s’emparer des personnages et servir l’intrigue. S’arranger à l’intérieur d’un épisode pour avoir 3 actes équilibrés, et éviter les longueurs. En audio, ça ne pardonne pas.

Avec une capitaine qui sait ce qu’elle veut, tout en restant à l’écoute, le travail coule tout seul. Un certain nombre de mails, une dizaine de versions et quelques coups de fils plus tard, l’épisode était prêt à l’enregistrement.

Le résultat  global est aujourd’hui en prévente sur ulule. Alors n’hésitez pas à aller visiter la page. Vous y découvrirez les coulisses de la série, et vous pourrez la préacheter. Noël n’est pas si loin !

(*) Nicolas Bonin capitaine de 8000 mondes
(**) Sylvie Chaussée-Hostein, capitaine de la série Ondes de choc
(***) Gwenaël Fabre, moussaillon auteur pour Ondes de choc
(****) Alexandra Bisson, Stéphanie Buttard, Maryse Maillot, auteures pour Ondes de choc

Annie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.